Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 22 août 2013.

Publié le 23 Août 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Points clés

  • L'activité des services d'urgence de la région reste importante, et proche de celle des années précédentes.
  • Les diagnostics recensés dans l'indicateur chaleur (déshydratation, coup de chaleur ou hyponatrémie) ou malaise sont stables par rapport à la semaine précédente.
  • Maladies respiratoires : le nombre de diagnostics reste faible.
  • Gastro-entérite : le recours aux urgences comme aux associations SOS Médecins est stable et à son niveau de base.
  • Surveillance des maladies vectorielles : aucun cas autochtone de chikungunya ou de dengue en région. Les problématiques concernant les voyageurs de retour de zone d'endémie sont traitées selon le plan national antidissémination.