Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 4 décembre 2014.

Publié le 5 December 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

MortalitéLa mortalité enregistrée est conforme aux valeurs habituellement observées à cette période.

Passages aux urgences des populations sensiblesL'activité aux urgences pour les moins de 1 an reste en hausse en lien avec l'arrivée de l'épidémie de bronchiolite. Pas d'évolution particulière pour les 75 ans et plus.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO)3 cas d'Hépatite A dans un EMS de la région sur les 7 déclarés en novembre.

Chikungunya et dengue : surveillance renforcée en Gironde et Lot-et-Garonne Depuis le 01/05, 185 cas suspects ont été signalés. Parmi eux, 64 cas de chikungunya, 27 cas de dengue et 3 co-infections ont été confirmés, tous importés. Fin de la surveillance renforcée le 30 novembre.

Gastro-entérite aigüe (GEA)En Aquitaine, activité stable proche des valeurs attendues. En France, activité comparable aux années précédentes, sauf pour le nombre de passages aux urgences où une augmentation est observée chez les adultes.

Grippe et syndromes grippauxActivité stable. L'épidémie n'a pas encore débuté en France.

BronchioliteEn semaine 48, l'activité relative à la bronchiolite dans les associations SOS Médecins et aux urgences reste élevée mais toujours en dessous des seuils. L'activité d'AquiRespi a doublé par rapport à la semaine précédente avec 146 prises en charge.

Méningites à entérovirus et VirologieCirculation des virus respiratoires saisonniers selon le CHU Bordeaux, notamment VRS et rhinovirus.

Intoxications aux champignons (indicateur non détaillé dans le corps du document)Depuis juillet, en Aquitaine, 95 cas selon le CAPTV et 17 selon Oscour® (1167 et 461 en France). A noter, une vigilance particulière pour l'espèce Bidaou dans la région, dont la consommation peut entrainer des troubles sévères.

Intoxications au monoxyde de carbone (bilan au 04/12/14)Depuis septembre 2014, 9 épisodes d'intoxication au CO exposant 22 personnes en Aquitaine. Au niveau national, poursuite de l'augmentation des signalements depuis mi-octobre dont 9 décès par intoxication accidentelle.