Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 31 décembre 2014.

Publié le 31 December 2014
Mis à jour le 12 mai 2019

MortalitéLes effectifs de décès enregistrés restent conformes aux valeurs habituellement observées à cette période.

Passages aux urgences des populations sensiblesL'activité aux urgences pour les moins de 1 an est en baisse mais reste proche du seuil d'alerte. Pas d'évolution particulière pour les plus de 75 ans.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO)Pas de situation inhabituelle cette semaine.

Gastro-entérite aigüe (GEA)Poursuite de la hausse d'activité tous âges confondus, en Aquitaine comme en France d'après le réseau Oscour® et les associations SOS Médecins.

Grippe et syndromes grippauxAugmentation des consultations pour syndromes grippaux en médecine ambulatoire et à l'hôpital. La même hausse est constatée dans plusieurs pays européens. Situation pré épidémique comparable à la saison 2012-2013.

BronchioliteActivité qui reste soutenue d'après le réseau Oscour® et SOS Médecins en France comme en Aquitaine , 280 prises en charges par le réseau AquiRespi lors de la dernière garde.

Méningites à entérovirus et VirologieAugmentation de la circulation des virus respiratoires saisonniers selon le CHU Bordeaux, notamment VRS et rhinovirus.

Intoxications aux champignons (indicateur non détaillé dans le corps du document)Depuis juillet, en Aquitaine, 106 cas selon le CAPTV et 21 selon Oscour® (1213 et 479 en France).

Intoxications au monoxyde de carbone (bilan au 31/12/14)Depuis sept. 2014, 17 épisodes d'intoxication au CO exposant 67 personnes en Aquitaine. Au niveau national, 19 décès enregistrés depuis sept.2014.

Année de publication : 31/12/2014