Surveillance sanitaire en région Poitou-Charentes. Point épidémiologique au 9 novembre 2012

Publié le 9 Novembre 2012
Mis à jour le 12 mai 2019

Cas graves de grippe admis en service de réanimation.

La surveillance des cas graves de grippe admis en services de réanimation pédia-trique et adulte en France est mise en place depuis 2009.Cette surveillance régionalisée et pilotée par l'Institut de veille sanitaire et ses cel-lules régionales a permis de mettre en évidence les différences de caractéristiques et le nombre de cas graves de grippe admis en réanimation en fonction des virus grippaux circulants.Cette surveillance a également permis d'identifier les groupes de personnes les plus à risque de grippe avec complications, comme les femmes enceintes et les personnes obèses (IMC>30). Ces derniers ont ainsi été inscrits dans la liste, établie par le Haut Conseil de la Santé Publique, des personnes avec facteurs de risque, cibles de la vaccination contre la grippe.Cette surveillance a repris le 1er novembre 2012. Pour le moment, 3 cas graves de grippe ont été signalés à l'InVS.

Année de publication : 09/11/2012