Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 5 juillet 2012.

Publié le 6 Juillet 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

Actualités au 05/07/2012

La Cire Aquitaine et le Centre antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) de Bordeaux, en lien avec l'ARS Aquitaine et les Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS) reconduisent cette année la surveillance des cas d'envenimations par physalie sur la côte aquitaine (projet Physatox). Ce dispositif, actif du 1er juillet au 31 août 2012, est basé sur le signalement des cas par un réseau sentinelle de postes de secours des plages repartis sur les 3 départements côtiers de la région. Les principaux objectifs de ce système sont d'alerter sur la survenue des premières envenimations, de décrire la dynamique de l'épidémie et les caractéristiques des cas. Cette surveillance doit permettre de renforcer les mesures de prévention et optimiser la prise en charge initiale des cas. Une rétroinformation hebdomadaire sera proposée dans le Point Epidémio de la Cire. Depuis le 1er juillet, aucun cas d'envenimation par physalie n'a été rapporté en Aquitaine.Évolution des indicateurs pour la semaine du 25/06/12 au 01/07/12

  • Allergie : activité modérée
  • Pathologies liées à la chaleur : activité modérée
  • Malaises : activité modérée
  • Maladies à déclaration obligatoire : pas d'évolution spécifique à noter
  • Décès : pas d'augmentation inhabituelle observée
  • Activité de médecine libérale et hospitalière d'urgence : stable pour SOS Médecins et dans les services d'urgences
  • Données météorologiques : IBM min et max en-dessous des seuils d'alerte pour l'ensemble des départements de la région.

Année de publication : 06/07/2012