Avis relatif au protocole d'identification et d'inclusion des personnels du CHU de Caen (site Côte de Nacre) exposés professionnellement aux poussières d'amiante ou susceptibles de l'avoir été

Publié le 1 Janvier 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen est un établissement public de santé qui compte 5 sites dont l'hôpital Côte de Nacre (bâtiment tour-galette), mis en service en 1975. Lors de la construction de la tour-galette, l'amiante a été utilisée à tous les étages du bâtiment pour ses propriétés de résistance à la chaleur, au feu, aux agressions électriques et chimiques, ainsi que pour son pouvoir isolant. Dans ce contexte et conformément à la réglementation en vigueur (Code de la santé publique et Code du travail) et aux recommandations de la Haute autorité de santé (HAS), un dispositif de surveillance médicale systématique a été mis en place par le Service de santé au travail (SST) du CHU pour les personnels actuellement ou préalablement soumises à une exposition professionnelle forte ou de niveau intermédiaire aux poussières d'amiante : suivi médical post-exposition pour les actifs (SPE) ou post-professionnel pour les personnels retraités (SPP). Cependant, la Cire a identifié des situations pour lesquelles les dispositifs d'identification et d'inclusion en SPE ou SPP mériteraient d'être formalisés et systématisés via la rédaction d'un protocole afin que ce dispositif ne soit pas situation-dépendante et d'en garantir la pérennité. (R.A.)

Auteur : Watrin M, Mathieu A
Année de publication : 2014
Pages : 26 p.