Bilan de la surveillance sanitaire estivale en Normandie. Point du 10 novembre 2016.

Publié le 18 Novembre 2016
Mis à jour le 20 juin 2019

L'été 2016 a été marqué en Normandie par deux vagues de chaleur (mi-juillet puis fin août), la deuxième étant inhabituelle car tardive. Le niveau de vigilance alerte canicule (orange) n'a pas été atteint dans les départements de Normandie. Le niveau d'avertissement chaleur (jaune) a été déclenché entre 2 et 7 jours selon les départements de la région.

L'impact sanitaire en termes de recours aux soins d'urgence a été non-négligeable dans la région, notamment à la suite du premier épisode de chaleur (76 passages dans les structures d'urgence et 31 consultations à SOS Médecins possiblement en lien avec la chaleur sur 3 jours). L'impact sur la mortalité est resté faible et non-significatif pour cet épisode de chaleur.

Cependant, en Normandie, l'augmentation des indicateurs sanitaires possiblement en lien avec la chaleur a pu être observée en dehors du contexte de vigilance jaune, rappelant que des effets sanitaires sont susceptibles de survenir dans des conditions météorologiques inhabituelles, associées à des températures élevées.

Année de publication : 18/11/2016