Intoxication alimentaire à la ciguatera : savoir l'évoquer même en l'absence de voyage

Publié le 18 Septembre 2001
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le 29 août 2001, le Département des Maladies Infectieuses de l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) a été informé par un médecin d'un centre hospitalier parisien d'une toxi-infection alimentaire collective (TIAC) à ciguatera. Cette TIAC concernant 2 adultes jeunes est survenue à la suite de la consommation de poisson (sushi) dans un restaurant japonais le 19 mai 2001. A la suite de cette déclaration, les services vétérinaires de Paris ont initié une enquête actuellement en cours, pour déterminer l'espèce du poisson en cause et sa provenance afin de prendre les mesures de contrôle adaptées et d'éviter la survenue de nouveaux épisodes.

Auteur : Vaillant V, Caumes E, de Valk H, Mesnage V, Griffon AM
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2001, n°. 38, p. 187