Surveillance sanitaire en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Point épidémiologique du 14 janvier 2016.

Publié le 18 Janvier 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Les points clés

Situation épidémiologique de la varicelle dans le Nord-Pas-de-CalaisAprès une activité soutenue en semaine 53, les indicateurs ambulatoires et hospitaliers ont fortement diminué en semaine 01. Cette recrudescence de l'activité est inhabituelle dans son ampleur actuelle, supérieure aux saisons précédentes. Une forte activité a également été observée en Normandie et Ile-de-France en semaine 53 suivie par une diminution en semaine 01.

Surveillance des bronchiolitesEn France métropolitaine, baisse importante des indicateurs ambulatoires et hospitaliers pour bronchiolite. Le pic est franchi dans l'ensemble des régions françaises.En Nord-Pas-de-Calais et en Picardie le ralentissement de l'épidémie se confirme par la diminution de l'ensemble des indicateurs ambulatoires et hospitaliers. La part des consultations pour bronchiolite des SOS Médecins est en dessous des seuils d'alerte régionaux pour la première fois depuis le début de l'épidémie. La fin de l'épidémie semble proche

Surveillance des syndromes grippauxEn France métropolitaine, l'activité grippale reste faible dans toutes les régions françaises. Contrairement aux indicateurs hospitaliers et virologiques qui restent stables, une légère augmentation des consultations pour syndromes grippaux est constatée en médecine ambulatoire.En Nord-Pas-de-Calais et en Picardie, l'activité grippale reste faible et stable en milieu hospitalier comme en médecine ambulatoire.

Surveillance des gastro-entérites aiguësEn France métropolitaine, l'activité pour gastro-entérites aiguës est en forte augmentation. D'après le réseau Sentinelles, le seuil épidémique est franchi pour la première semaine. Il faut attendre une deuxième semaine de dépassement de seuil pour confirmer l'arrivée de l'épidémie.En Nord-Pas-de-Calais, on observe une augmentation de la part d'activité en médecine ambulatoire qui demeure sous le seuil d'alerte régional. L'activité hospitalière reste stable.En Picardie, une forte hausse de l'activité des SOS Médecins est observée cette semaine, juste en dessous du seuil d'alerte régional.

Surveillance des cas sévères de grippe hospitalisés en réanimationEn France métropolitaine, 22 cas sévères de grippe ont été signalés depuis le début de la surveillance. Il s'agit majoritairement de cas confirmés au virus de type A. La moitié des cas sont hospitalisés dans le sud de la France.En Nord-Pas-de-Calais et en Picardie aucun nouveau cas grave de grippe n'a été signalé depuis le seul cas signalé début novembre.

Année de publication : 18/01/2016