Surveillance sanitaire en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Point épidémiologique du 24 décembre 2015.

Publié le 29 December 2015
Mis à jour le 20 juin 2019

Les points clés

Surveillance des bronchiolitesEn France métropolitaine, les indicateurs hospitaliers sont stables par rapport à la semaine précédente, alors que les indicateurs ambulatoires sont en diminution dans la majorité des régions.En Nord-Pas-de-Calais et Picardie, le ralentissement observé en semaine 50 se confirme en semaine 51, malgré une activité toujours importante et au-dessus des seuils d'alerte régionaux.

Surveillance des syndromes grippauxEn France métropolitaine, l'activité grippale reste faible dans toutes les régions, bien qu'en légère augmentation par rapport à la semaine précédente.En Nord-Pas-de-Calais et en Picardie, les indicateurs hospitaliers et ambulatoires restent stables à des niveaux faibles.

Surveillance des cas sévères de grippe en réanimationDepuis le 1er novembre 2015, 6 cas graves ont été signalés à l'InVS. Il s'agissait de 2 personnes âgées de 42 et 63 ans et de 4 personnes de plus de 65 ans, dont une est décédée.En Nord-Pas-de-Calais et en Picardie, aucun nouveau cas sévère de grippe n'a été signalé en semaine 51.

Surveillance des gastro-entérites aiguësEn France métropolitaine ainsi qu'en Nord-Pas-de-Calais et Picardie, l'activité liée aux gastro-entérites aiguës reste faible.

Année de publication : 29/12/2015