Surveillance des maladies infectieuses dans les populations migrantes accueillies à Calais et à Grande-Synthe, novembre 2015 octobre 2016. Numéro thématique. La santé et l'accès aux soins des migrants : un enjeu de santé publique

Publié le 5 Septembre 2017
Mis à jour le 5 juillet 2019

En octobre 2015, conformément aux recommandations de la mission d'évaluation du dispositif de prise en charge sanitaire des migrants vivant dans le campement de Calais, un système de surveillance épidémiologique a été mis en place par Santé publique France. Du fait d'un nouvel afflux migratoire, le dispositif a été étendu au camp de Grande-Synthe en décembre 2015. Les objectifs de la surveillance étaient de détecter précocement toute épidémie et de suivre les tendances de pathologies-cibles afin d'adapter l'offre de soins curatifs et préventifs. Une revue de la littérature et une concertation entre les départements scientifiques de Santé publique France ont permis de définir les pathologies prioritaires. La surveillance a été basée sur le renforcement du dispositif existant de signalement à l'Agence régionale de santé Hauts-de-France et sur une surveillance syndromique basée sur les données transmises par les structures de soins gérées par les hôpitaux et les organisations non gouvernementales. Sur la période d'étude, la majorité des recours aux soins a concerné les pathologies infectieuses, notamment les infections respiratoires aiguës basses et hautes, les syndromes grippaux et la gale. Plusieurs épisodes épidémiques ont été détectés dans le campement de Calais : une épidémie de grippe A(H1N1), un foyer épidémique de rougeole et une épidémie de varicelle, qui ont donné lieu à des campagnes de vaccinations. Cette expérience a démontré la faisabilité et l'utilité d'une surveillance syndromique dans le contexte complexe d'un camp de migrants ouvert, où la population accueillie se renouvelle en permanence et où l'offre de soins, composée d'intervenants multiples, évolue régulièrement.

Auteur : Chaud P, Haeghebaert S, Leduc G, Merlin B, Janssens M, Denoual A, Pascal M, Simon N, El Mouden M, Battist F, Raeckelboom B, Souyris F, Wyndels K
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2017, n°. 19-20, p. 374-81