Surveillance sanitaire en région Grand Est. Point épidémiologique au 27 avril 2017.

Publié le 28 Avril 2017
Mis à jour le 15 juillet 2019

Points clés

Surveillance des gastro-entérites

  • L'activité hospitalière liée à la prise en charge des gastro-entérites est en légère hausse depuis la semaine dernière (semaine 15, du 10 au 16 avril). Elle est supérieure à celle observée en 2016 à la même période.
  • L'activité des associations SOS Médecins liée à la gastro-entérite tend globalement à diminuer malgré quelques rebonds réguliers. En semaine 16, son niveau est inférieur à celui des deux années précédentes à la même période.
  • D'après les données des laboratoires de virologie des CHU de la région, le rotavirus est très fréquemment retrouvé en cause dans les gastro-entérites dans la région.
  • L'activité liée aux diarrhées aiguës est faible pour la région Grand Est d'après le réseau Sentinelles.
  • Surveillance en collectivités de personnes âgées : 4 foyers de cas groupés de gastro-entérites aiguës ont été signalés depuis le point du 13 avril, soit un total de 131 épisodes depuis le début de la surveillance saisonnière au 1er octobre 2016.

Surveillance de l'asthme

  • Dans les services d'urgence, l'activité liée à l'asthme évolue en dents de scie depuis 4 semaines, mais reste dans les valeurs observées à la même période les années précédentes.
  • L'activité des associations SOS Médecins liée à l'asthme suit la même tendance que celle des services d'urgence. Cependant, en semaine 16, elle tend à rester inférieure à celles observées les deux années précédentes à la même période.

Surveillance des allergies

  • Depuis la semaine 01, l'activité liées aux allergies est en augmentation en médecine ambulatoire.
  • D'après le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque allergique lié aux pollens de platane est moyen dans le Bas-Rhin alors qu'il est faible pour les autres départements.

Surveillance de la mortalité

  • Au 27 avril 2017, le nombre de décès observés au cours des dernières semaines se situe dans les marges de fluctuation habituelles.