Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 22 octobre 2015.

Publié le 23 Octobre 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • Depuis 5 semaines (semaine 37), l'activité liée à la bronchiolite est faible malgré une légère augmentation observée la semaine passée (semaine 41). En semaine 42, cette activité est revenue aux valeurs habituellement observées avec 28 diagnostics posés dans les services d'urgence en Lorraine, ce qui équivaut à 4% de l'activité chez les moins de 2 ans. Pour l'association SOS médecins de Meurthe-et-Moselle, cette activité est toujours faible avec 3 diagnostics posés, ce qui équivaut à 3% de l'activité chez les moins de 2 ans.
  • En semaine 42, l'activité des services d'urgence en lien avec la gastro-entérite est équivalente à celle habituellement observée cette période de l'année, avec 101 diagnostics posés soit 0,9% du total des diagnostics. Ce n'est pas le cas de l'activité observée par l'association SOS médecins de Meurthe-et-Moselle. En effet, une augmentation de l'activité a été observée depuis la semaine 41 et semble se maintenir en semaine 42, avec 71 diagnostics de gastro-entérite et diarrhée posés, soit près de 8% du total des diagnostics.
  • D'après les données disponibles, aucune augmentation inhabituelle de la mortalité en Lorraine n'a été observée au cours des dernières semaines. Les délais de transmission des données relatives aux décès étant supérieurs à 7 jours, les données de la semaine 42 sont en cours de consolidation.

Année de publication : 23/10/2015