Surveillance épidémiologique en région Alsace. Point au 16 juillet 2015.

Publié le 20 Juillet 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • Depuis le point de situation du 6 juillet, 3 nouveaux cas de rougeole ont été déclarés à l'ARS d'Alsace. Même si l'épidémie semble perdre en intensité, le virus continue a circuler et une vigilance ainsi qu'un rappel des mesures de prévention doivent être maintenus afin d'éviter l'émergence d'autres foyers. A ce jour, aucun foyer en lien avec cette épidémie n'a émergé dans une autre région française.
  • La semaine dernière (semaines 28), l'activité des associations SOS Médecins de la région pour allergie était comparable à ce qui est habituellement observé à cette période de l'année. Il représentait 2,8% de l'activité pour l'association de Strasbourg (44 diagnostics) et 1,8 % pour l'association de Mulhouse (13 diagnostics).
  • L'activité pour asthme des deux associations SOS Médecins reste faible et est en diminution. Le nombre de diagnostic enregistré représentait moins de 1% de l'activité de chacune de ces associations.
  • D'après le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque allergique est moyen pour les pollens de graminées dans les deux départements d'Alsace.
  • En semaine 28, le nombre de diagnostics hebdomadaires des pathologies en lien avec la chaleur est en diminution par rapport à la semaine 27 pour les 2 associations. Cependant, 57 diagnostics de déshydratation et coups de chaleurs ont été enregistrés pour l'association SOS Médecins de Strasbourg (soit 3,6% du total des diagnostics). Pour l'association de Mulhouse, 29 diagnostics ont été posés représentant 4,1% du total des diagnostics.
  • Au niveau national, un excès de mortalité de l'ordre de 700 décès a été estimé sur la semaine du 29 juin au 5 juillet 2015. La région Alsace observe un nombre de décès sur la semaine 27, supérieur significativement au nombre attendu.

Année de publication : 20/07/2015