Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 3 juillet 2014.

Publié le 4 Juillet 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Faits marquants

  • Les activités des services d'urgence de Lorraine et de l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle sont relativement stables et certains indicateurs sont même en baisse.
  • Au cours des deux dernières semaines, l'activité liée aux allergies est stable et peu élevée d'après les deux sources de données régionales.
  • D'après les données du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), le risque allergique dû au pollen de graminées est élevé dans trois des quatre départements de la Lorraine (Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges).
  • Au cours des deux dernières semaines, l'activité liée à l'asthme est stable et peu élevée d'après les deux sources de données régionales.
  • Dans les services d'urgence de Lorraine, les diagnostics de pathologies liées à la chaleur (hyperthermie, hyponatrémie, coup de chaleur et déshydratation) ont nettement diminué au cours des deux dernières semaines. Par rapport à 2013, la proportion est similaire à celle observée à la même période. En semaine 26, la part d'activité liée à ces pathologies reste inférieure à 0,5 % pour les deux sources de données régionales.