Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 22 mai 2014.

Publié le 28 Mai 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Faits marquants

  • D'après les données du laboratoire du CHU de Nancy, le nombre de prélèvements positifs pour les virus respiratoires est faible (inférieur à 5 par semaine) depuis plusieurs semaines. Concernant les virus entérique, les rotavirus continuent à circuler.
  • L'activité liée aux gastro-entérites est en diminution et tend à revenir au niveau observé hors période hivernale.
  • Concernant les allergies, l'activité tend à diminuer en semaine 20. Aucun pic important lié à cette pathologie n'a été détecté depuis le début du printemps.
  • D'après les données du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), le risque allergique dû au pollen de graminées est élevé sur une majorité de la France, dont la région Lorraine.
  • L'activité liée à l'asthme reste faible au cours des deux dernières semaines.