Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 6 juin 2013.

Publié le 7 Juin 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Faits marquants

  • A l'hôpital, comme en médecine de ville, l'activité liée à la gastro-entérite reste faible.
  • A l'hôpital, le nombre de diagnostics d'asthme est en augmentation sans pour autant être suivi par les hospitalisations. En médecine de ville, cette tendance n'est pas observée.
  • Le nombre de diagnostics d'allergie posés reste faible.
  • D'après la carte des vigilances du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), l'ensemble de la région Lorraine est en risque allergique faible pour le chêne et les graminées pour les prévisions du 31 mai au 17 juin 2013.
  • Concernant la surveillance des virus respiratoires émergents, aucun cas n'a été confirmé en date d'aujourd'hui en région Lorraine. Par contre, deux cas ont été confirmés aux MERSCoV en France au mois de mai.