Surveillance épidémiologique lors du rassemblement tzigane "Vie et Lumière". Nevoy (Loiret), 22 avril-1er mai 2000

Publié le 1 Août 2001
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le rassemblement de la mission évangélique "Vie et Lumière" est un événement religieux qui réunit les membres de la communauté tzigane protestante. Depuis une dizaine d'années, ce rassemblement se tient chaque année à Nevoy, dans le Loiret (45), sur un terrain privé appartenant à l'association. Les risques sanitaires peuvent être majorés à l'occasion de rassemblements importants de population notamment du fait : - de la concentration de personnes en un même temps et lieu pouvant favoriser la diffusion de maladies à potentiel épidémique, - de la mise en place de structures temporaires d'accueil, parfois précaires (hébergement, restauration), malgré les mesures de contrôle sanitaire instituées, - des agressions inhabituelles de l'environnement (coups de chaleur, traumatismes). A l'occasion de ce rassemblement, un système de veille sanitaire a été mis en place à l'instigation de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales(DDASS) du Loiret, en collaboration avec le Centre Hospitalier de Gien et avec l'appui de la Cellule Interrégionale d'Epidémiologie (CIRE) Centre-Ouest et de l'Institut de Veille Sanitaire (InVS). Le dispositif de surveillance avait pour objectifs de détecter rapidement dans le rassemblement tout phénomène qui pouvait justifier une action de prévention, de prophylaxie ou de contrôle sanitaire et de guider les interventions lors d'une éventuelle épidémie. Certaines pathologies pouvant représenter une menace pour la population, ont fait l'objet d'une déclaration spécifique, notamment :méningites à méningocoque, hépatite virale A, fièvres éruptives, gastro-entérites. Trois sources ont fourni des données quotidiennes selon un mode de recueil standardisé : l'antenne médicale mise en place spécialement sur le site du rassemblement, les services des urgences et de pédiatrie du Centre Hospitalier de Gien. La permanence médicale à l'antenne médicale était assurée par des médecins généralistes volontaires et des infirmières détachées par le Centre Hospitalier de Gien. Les données étaient analysées dans la journée et un rapport était édité chaque jour. Au total, 627 consultations médicales ont été recensées pour les 3 sources, auxquelles s'ajoutent 178 soins infirmiers effectués à l'antenne médicale. Aucun phénomène épidémique n'a été détecté par le système de surveillance. Un cas présentant un syndrome méningé et un cas d'hépatite A ont notamment été pris en charge. Par ailleurs, un contrôle bactériologique et physiologique de la qualité de l'eau a été réalisé par le service Santé-Environnement de la DDASS. Les analyses des prélèvements ,effectués à différents points (captage, stockage et distribution), ont montré une bonne qualité bactériologique de l'eau pour les paramètres recherchés. Néanmoins, ce rassemblement s'est déroulé dans des conditions d'équilibre précaire sur le plan de l'hygiène. Dans ce contexte, l'intégration des activités de surveillance dans le dispositif d'accueil apparaît un complément important aux activités d'inspection et de contrôle. Elles permettent une mise en alerte des acteurs de santé et constituent les bases d'une collaboration indispensable en cas d'épidémie.

Auteur : Servas V, Cordeiro E, Malfait P, Coulombier D
Année de publication : 2001
Pages : 41 p.