Point au 5 mars 2013.

Publié le 7 Mars 2013
Mis à jour le 4 juillet 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

L'épidémie de grippe reste l'événement majeur depuis plus de 10 semaines. Tous les systèmes de surveillance montrent une amorce de décrue. Les 3 virus grippaux (H1N1, H3N2 et B) sont toujours impliqués. Cette co-circulation explique probablement la durée inhabituelle de cette épidémie et la diversité des impacts selon l'âge avec le virus B prédominant chez les enfants, A(H1N1)p chez les adultes et A(H3N2) chez les personnes âgées. Depuis fin novembre 2012, 48 cas de grippe sévère (dont 6 décès) ont été hospitalisés en service de réanimation dans la région. Ce nombre de cas est 2,5 fois plus élevé que lors de l'épidémie précédente en 2011-12. La répartition par âge de ces formes sévères montre un pic d'incidence chez les personnes âgées entre 50 et 59 ans, comme observé au cours des saisons 2009-10 et 2010-11 caractérisées par une circulation du virus A(H1N1)pandémique.L'épidémie chez les personnes âgées paraît plus tardive avec une augmentation des foyers épidémiques d'infections respiratoires aiguës dans les Ehpad depuis la fin du mois de janvier.