Intérêt des détecteurs CO pour l'alerte et la prévention des intoxications oxycarbonées dans l'habitat. Analyse de la démarche de l'office HLM Bretagne Sud Habitat (Morbihan)

Publié le 1 December 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Une enquête transversale en population complétée par des essais en laboratoire a été menée en 2007 pour évaluer l'intérêt des détecteurs de monoxyde de carbone dans un parc HLM du Morbihan qui avait équipé 1 316 logements en 2003. Soixante-quatorze foyers équipés (19,5 % [16,5-22,9]) ont évoqué un déclenchement de l'alarme. L'incidence cumulée des journées avec déclenchement estimée à 0,29 % [0,22-0,36] était multipliée par un facteur supérieur à 8 entre 2004 et 2006. Les déclenchements étaient cohérents avec les causes connues d'exposition au monoxyde de carbone et une situation hautement dangereuse a été décrite. Des signes cliniques conformes avec les symptômes de l'intoxication étaient rapportés pour 7,7 % [3,1-18,0] des journées avec déclenchement. La mauvaise connaissance des détecteurs et des conduites à tenir affectait la capacité des locataires à réagir à un déclenchement. L'impact des détecteurs sur la connaissance du risque était faible. L'acceptabilité des appareils, quoique bonne, était moindre chez les locataires ayant connu un déclenchement de l'alarme. Une dégradation des performances des appareils a été mise en évidence avec une dérive probable, voire une possible saturation des capteurs. Les résultats de l'étude apportent à partir d'une expérience particulière un complément aux travaux du Laboratoire national de métrologie et d'essais qui a mis en évidence des performances insuffisantes pour huit modèles de détecteurs. Une action mériterait d'être menée pour identifier des détecteurs de monoxyde de carbone fiables dont les performances, la durée de vie voire les procédures de maintenance seraient documentées. L'utilisation du Système national de surveillance des intoxications oxycarbonées pour évaluer l'intérêt des détecteurs CO mériterait d'être envisagée. (R.A.)

Auteur : Guillois Becel Y, Tron I, Le Strat Y, Gagniere B, Pennognon L, Verrier A, Gourier Frery C, Briand A
Année de publication : 2009
Pages : 41 p.