Bulletin de santé publique Bourgogne et Franche-Comté. Janvier 2019.

Publié le 29 Octobre 2018
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

Chez les adultes de 18 à 75 ans, en 2017, la prévalence standardisée du tabagisme quotidien était de 28,6 %, prévalence plus élevée chez les hommes (34,1 %) que chez les femmes (23,3 %). Cette prévalence régionale n'était pas différente des autres régions métropolitaines. Le nombre de fumeurs quotidiens dans la région est estimé à 500 000.

Chez les jeunes de 17 ans, en 2017, la Bourgogne-Franche-Comté fait partie des régions ayant une prévalence élevée pour le tabagisme quotidien et le tabagisme intensif (27,6 % et 6,4 % respectivement).

Parmi les fumeurs quotidiens, 74,6 % fumaient de façon intensive (plus de 10 cigarettes par jour), (74,4 % des hommes et 74,8 % des femmes), proportion significativement supérieure à celle de la France métropolitaine qui était de 66,8%.

Parmi les fumeurs quotidiens, 52,8 % déclaraient avoir envie d'arrêter de fumer, dont 20,0 % avec un projet d'arrêt dans les 6 mois. Les 18-30 ans étaient les plus nombreux à avoir fait une tentative d'arrêt du tabagisme (44,5 %).

Chez les femmes, pendant la période 2007-2016, le taux standardisé d'incidence du cancer du poumon, était significativement moins élevé que la moyenne nationale (17,1 contre 17,9 pour 100 000 personnes années). Chez les hommes, le taux standardisé de mortalité par cancer du poumon, était significativement plus élevé que la moyenne nationale (39,5 contre 38,2 pour 100 000 personnes années).

Année de publication : 29/10/2018