Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 15 octobre 2015.

Publié le 16 Octobre 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

A la Une

Bilan des épisodes de canicule survenus à l'été 2015 en France métropolitaineLe 9 octobre 2015, une synthèse de la surveillance canicule pour l'été 2015 a été publiée sur le site internet de l'Institut de veille sanitaire (InVS).Trois épisodes caniculaires (de 10, 11 et 5 jours) sont survenus en France métropolitaine sur les mois de juin à août 2015, touchant plusieurs régions dont la Bourgogne et la Franche-Comté qui sont concernées par les trois vagues (cf. carte).Au niveau national, pour ces trois épisodes, les recours aux urgences et les consultations SOS Médecins, toutes causes confondues, sont restés comparables à ceux observés habituellement à cette période. En revanche, une hausse significative des pathologies en lien avec la chaleur a été observée parmi les passages aux urgences et les consultations SOS Médecins.Cette hausse est plus nette pour les deux premiers épisodes. Le nombre de décès, toutes causes confondues, extrapolé à l'échelle nationale est supérieur de près de 3 300 décès au nombre attendu sur l'ensemble de la période des trois épisodes caniculaires, soit une hausse de 6,5 % de la mortalité. Ce pourcentage reste inférieur à ceux de 2003 et 2006.En Bourgogne et en Franche-Comté, les recours aux soins pour pathologies liées à la chaleur ont atteint 1,9 % des passages totaux aux urgences lors du premier épisode caniculaire en Bourgogne et 0,8 % en Franche-Comté. Pour les consultations SOS Médecins, les pathologies liées à la chaleur concernaient 4,1 %, des consultations en Bourgogne et 3,1 % en Franche-Comté lors du premier épisode. Les chiffres ont été plus faibles pour les deux autres épisodes. Sur la période des trois vagues de chaleur, l'excès de mortalité extrapolé est de +141 décès en Bourgogne (+9 %) et +108 décès en Franche-Comté (+11 %).

Année de publication : 16/10/2015