Surveillance sanitaire en région Bourgogne et Franche-Comté. Point au 31 octobre 2012

Publié le 2 Novembre 2012
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

Le système de surveillance syndromique SurSaUD® en Bourgogne et Franche-Comté: bilan et perspectives.

Etudiée à l'origine aux USA pour la surveillance du bioterrorisme, la surveillance syndromique a été mise en oeuvre en France suite à la canicule de 2003 à la demande du Ministère de la santé sous le nom de SurSaUD® (Surveillance Sanitaire des Urgences et des Décès).Le bilan effectué sur sa mise en oeuvre en Bourgogne et en Franche-Comté fait l'objet d'un bulletin de veille sanitaire (BVS) rédigé par la Cire et mis en ligne la semaine dernière sur le site internet de l'InVS. Ce bilan montre que les objectifs de SurSaUD® étaient accessibles et ont notamment permis de répondre aux demandes d'information des ARS : en détectant des évènements inattendus comme l'impact sanitaire de l'épisode de verglas à Sens le 2 février 2011, en détectant précocement (au bout de trois jours) le début des épidémies de grippe, en surveillant des pathologies comme la gale, les pathologies liées au froid ou à la chaleur, en estimant l'impact sanitaire d'un évènement comme la canicule 2012, tout en développant un partenariat avec les services d'urgence et SOS Médecins.

Les perspectives de développement sont importantes , elles s'intéressent à de nouvelles pathologies et aux tensions dans le système de santé tant au niveau hospitalier qu'en médecine de ville et passent par l'intégration de tous les services d'urgence dans le système.

Année de publication : 02/11/2012