Episodes de syndromes irritatifs à l'école de Sandy Ground. Saint-Martin, Guadeloupe. Janvier 2002- Avril 2004

Publié le 1 Mai 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

De janvier 2002 à avril 2004, le groupe scolaire de Sandy Ground à Saint-Martin a fait l'objet de 4 fermetures temporaires suite à des épisodes de syndromes irratifs chez les adultes et les enfants fréquentant les écoles. La répétition du phénomène a conduit le Préfet de Guadeloupe à solliciter la Cire Antilles-Guyane pour un appui technique et méthodologique. La méthode a consisté à réaliser d'abord une synthèse des données disponibles à partir des rapports réalisés par la Direction de la santé et du développement social de Guadeloupe et d'entretiens particuliers. Une enquête épidémiologique descriptive, transversale, exhaustive a ensuite été menée en mai 2004 auprès de l'ensemble du personnel des écoles. Bien que des biais de mémorisation aient été prévisibles, les quatre épisodes ont été documentés. Les résultats montrent qu'il est indéniable que des phénomènes à l'origine de manifestation clinique de type irratif sont survenus au sein des écoles de Sandy Ground. L'ensemble des informations recueillies conduit à penser que les quatre épisodes ne sont pas liés à une cause unique mais plutôt à des sources multiples, éventuellement concomittantes. Il est également probable que ces phénomènes ont été "auto-amplifiés". Des recommandations sont émises pour préciser l'origine du problème. (R.A.)

Auteur : Blateau A, Cardoso T, Quenel P
Année de publication : 2005
Pages : 52 p.