COVID-19 : point épidémiologique en Martinique du 24 septembre 2021

Publié le 28 Septembre 2021
Mis à jour le 28 septembre 2021

Points clés

La baisse de l’épidémie s’est poursuivie pour la cinquième semaine consécutive, avec toutefois, des indicateurs virologiques, d’admissions à l’hôpital
(conventionnelle et soins critiques) et de mortalité demeurant encore à des niveaux élevés. La Martinique reste toujours en phase 3 « épidémie ».

Le taux de positivité était stable et le taux d’incidence en diminution pour un recours au dépistage en diminution. La classe d’âge enregistrant l’incidence la plus élevé restait celle des 15-44 ans, en particulier celles des 30-49 ans. Le R-effectif calculé à partir des données SI-DEP pour les prélèvements effectués entre le 12 et le 18 septembre était de 0,69 [0,65-0,74], significativement inférieur à 1 traduisant la régression de l’épidémie. Au niveau hospitalier, le nombre d’admissions tous services et en soins critiques étaient en diminution. Un excès de mortalité, tous âges et toutes causes de décès, est enregistré depuis la semaine 2021-30. Le variant Delta est majoritaire depuis la semaine 2021-31.

Le variant Delta représentait plus de 75% des séquences interprétables lors de l’enquête Flash #20 (17/08) en outre-mer (données non interprétables à ce jour pour les enquêtes Flash #21 et #22).

En Martinique, parmi les RT-PCR criblées en semaine 2021-37 recherchant les mutations d’intérêt, la proportion de mutation L452R (portée  principalement par le variant Delta) était de 91,7 % la semaine dernière (versus 86,7 % la semaine précédente).