Surveillance sanitaire aux Antilles - Point épidémiologique spécial ouragans Irma et Maria du 29 septembre 2017.

Publié le 29 Septembre 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Faits saillants

A Saint-Martin, l'activité aux Urgences du CH Fleming est soutenue avec des consultations en lien directement ou indirectement au passage d'IRMA (traumatismes, plaies, coupures). Les consultations pour syndromes digestifs infectieux qui ont connu une augmentation au début de la semaine dernière sont à la baisse (11% vs 4%). Ces syndromes digestifs ne sont pas accompagnés de signes de gravité et restent des épisodes intrafamiliaux.

A Saint-Barthélemy, l'activité des Urgences de l'hôpital local Louis de Bruyn diminue au cours de la semaine du 18 au 24 septembre. Il n'y aucun élément d'alerte sanitaire à ce stade. En Guadeloupe, le dispositif Oscour est opérationnel. Aucune augmentation des indicateurs épidémiologiques n'a été enregistrée depuis le passage de MARIA et aucun signalement n'a été réalisé par les professionnels de santé.

En Martinique, les données de la surveillance ne montrent pas d'augmentation pour les pathologies surveillées en routine depuis le passage de MARIA. Aucun signalement en lien avec le passage de MARIA n'a été réalisé par les professionnels de santé.

Le bilan médico-psychologique est en cours de recueil et de consolidation. A ce jour, les informations disponibles montrent une activité importante des équipes CUMP : 191 appels reçus et 535 interventions sur le terrain.

Année de publication : 29/09/2017