Epidémie de conjonctivites virales aux Antilles. Point au 31 mai 2017.

Publié le 6 Juin 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Synthèse

Une épidémie de conjonctivites d'origine virale est actuellement en cours aux Antilles.

En effet, les indicateurs de surveillance sanitaire suivis en routine font état d'une augmentation inhabituelle de cas de conjonctivite infectieuse sur nos territoires depuis deux semaines.L'impact est plus important en médecine de ville qu'à l'hôpital. Aucun signe de gravité ou de complication n'a encore été signalé. Les premiers prélèvements réalisés en Guadeloupe ont mis en évidence un entérovirus et ceux réalisés en Martinique sont en cours d'analyse.

L'éclosion épidémique en Guadeloupe a débuté à Marie-Galante, comme le confirme l'activité des médecins généralistes et celle des services des urgences, et a ensuite diffusé sur la Grande-Terre puis la Basse-Terre récemment. En Martinique, le Nord de l'île semble encore épargné par l'épidémie, le nombre de cas évocateurs de conjonctivite se concentrant davantage sur la partie centrale et le sud de l'île. Les îles du Nord (Saint-Barthélemy et Saint-Martin) ne sont à ce jour pas concernées par le phénomène épidémique.

Dans la zone Caraïbe et d'Amérique du Sud, une épidémie sévit en Guyane depuis la fin du mois d'avril (Semaine 2017-17). Le Surinam, la République Dominicaine et Haïti font également état d'une épidémie de conjonctivite de grande ampleur depuis plusieurs semaines.

Année de publication : 06/06/2017