Situation épidémiologique de la dengue à Saint-Barthélémy. Point au 21 février 2014.

Publié le 24 Février 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Analyse de la situation

Les indicateurs de surveillance épidémiologiques témoignent de la de la nette décroissance de l'activité de la dengue au mois de février. Toutefois, il convient d'attendre la confirmation de cette tendance au cours des prochaines semaines avant de prononcer la fin de l'épidémie. Aucun signe particulier de sévérité n'est observé avec une absence du nombre de cas hospitalisés au cours des 4 derniers mois. La situation épidémiologique, à Saint Barthélemy, correspond toujours à la phase 3 du Psage** : épidémie confirmée.Au vu de la situation épidémiologique de co-circulation du virus de la dengue et du chikungunya, il convient de rappeler l'importance de supprimer les gîtes larvaires et de se protéger individuellement contre les moustiques. En cas de fièvre de survenue brutale, il est recommandé de consulter son médecin traitant.