Le nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob

Publié le 1 Septembre 2000
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les travaux de pathologie expérimentale menés depuis plus de 10 ans indiquent que des propriétés biologiques de l'agent de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), facteur étiologique du nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), sont particulières. Contrairement au tableau classique de la MCJ, l'agent responsable du nouveau variant de MCJ est largement distribué en périphérie chez l'homme, ce qui impose de reconsidérer la sécurité des greffes, des médicaments d'origine humaine et bovine, et de la transfusion.

Auteur : Dormont D
Eurosurveillance, 2000, vol. 5, n°. 9, p. 95-7