Epidémiologie des listérioses humaines en France

Publié le 1 Février 2000
Mis à jour le 5 juillet 2019

La listériose humaine est une maladie relativement rare mais grave, se manifestant principalement sous forme de méningite et septicémie chez l'adulte, les enfants et les nouveau-nés, et par des avortements chez la femme enceinte, avec une forte létalité entre 20 et 30 %. La consommation d'aliments contaminés est la principale voie de transmission. Elle évolue principalement sous forme de cas sporadiques mais de petites bouffées épidémiques voire de véritables épidémies sont également survenues dans la majorité des pays industrialisés. Au cours des dix dernières années, de nombreuses mesures de contrôle de Listeria monocytogenes ont été instaurées à la production et à la distribution pour les produits susceptibles d'être contaminés. Durant cette même période on a observé une diminution importante du nombre de cas de la maladie, actuellement estimé à 300-400 cas annuels.

Auteur : de Valk H, Vaillant V, Goulet V
Bulletin de l'Académie nationale de médecine, 2000, vol. 7, n°. 2, p. 267-74