La tuberculose en France en l'an 2000. Actes du colloque organisé par l'Association pour le développement de l'épidémiologie en Aquitaine (ADEA) et l'Institut d'épidémiologie, de santé publique et de développement (ISPED), 17 novembre 2000

Publié le 1 Janvier 2002
Mis à jour le 11 septembre 2019

Si en 2001, un tiers de l'humanité est encore infecté par le bacille tuberculeux, 95% des cas surviennent dans les pays les plus pauvres de notre planète. Pourtant, depuis la Conférence de Consensus organisée en 1994, il n'est plus " politiquement incorrect " de reparler de tuberculose en France. C'est en effet, l'émergence de l'infection à VIH, puis la montée de la précarité dans les pays industrialisés dans les années 80 qui ont conduit notre pays à s'interroger sur un éventuel retour de la tuberculose, maladie de la pauvreté, et sur l'adaptation des structures de prise en charge encore existantes. Cinq ans après les recommandations de la Conférence de 1994, des spécialistes et des praticiens de terrain de l'Epidémiologie et de la Santé Publique, des cliniciens et des bactériologistes ont voulu à nouveau, avec l'aide d'experts internationaux, faire le point sur " la tuberculose de l'an 2000 ", à l'occasion d'une journée organisée à l'Institut de Santé Publique, d'Epidémiologie et de Développement de Bordeaux. Les interventions rassemblées dans ce volume permettront au lecteur de mieux saisir le nouveau visage de la tuberculose avec l'apport récent de la biologie moléculaire. Elles illustrent aussi par quelques exemples comment les collectivités territoriales et locales ont su adapter les vieilles structures de lutte anti-tuberculeuse aux besoins actuels.

Auteur : Salamon R, Drucker J, Courty J, Tessier JF, Porter J, Chaulet P, Decludt B, Elia Pasquet S, Texier Maugein J, Bebear C, Grosset J, Comolet T, Normandin F, Antoun F, Dabis F
Année de publication : 2002
Pages : 80 p.