Factors associated with patient and health care system delay in the diagnosis of tuberculosis in France

Publié le 1 Avril 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

OBJECTIVE: To analyse diagnostic delay in tuberculosis (TB) patients. DESIGN: Cross-sectional study: all patients with TB notified to the French national surveillance system from April to June 2010 were interviewed face-to-face using a standardised questionnaire to assess symptom history and health-seeking trajectories. RESULTS: Of 225 patients enrolled, 172 (76.4%) had pulmonary TB, including 88 who were smear-positive. Mean delay between first symptoms and diagnosis (total delay) was 97 days (median 68, IQR 33-111), with a mean of 47 days (median 14, IQR 0-53) between first symptoms and health care contact (patient delay), and 48 days (median 25, IQR 6-67) between health care contact and diagnosis (health system delay). Factors independently associated with shortened total delay were medical insurance (OR 0.24, P = 0.014) and previous TB (OR 0.28, P = 0.049). Those associated with reduced patient delay were initial fever (OR 0.42, P = 0.03) and being followed by a general practitioner (OR 0.22, P = 0.004), while those associated with reduced health system delay were first health care contact within a hospital (OR 0.15, P < 0.001). Empirical antibiotic treatment was associated with increased health system delay (OR 4.4, P = 0.001). CONCLUSION: TB diagnostic delay needs to be reduced in France. This may be achieved through improved access to care, earlier hospital referral, and less use of empirical antibiotic treatment. (R.A.) Traduction du résumé : Cette étude avait pour objectif d'évaluer le délai diagnostique et ses déterminants chez des patients tuberculeux (TB) en France. Une étude transversale (avril-juin 2010) des tuberculoses-maladies déclarées au système national de surveillance (InVS) a été menée avec recueil par questionnaire standardisé de données supplémentaires sur la maladie et le parcours de soins. Sur 225 patients recrutés, 172 (76,4%) étaient pulmonaires et 88 bacillifères. Le délai moyen entre les premières symptômes et le diagnostic était de 97 jours (médiane 68 ; IQR 33-111) ; le délai moyen entre les premières symptômes et les premières recours était de 47 jours (médiane 14 ; IQR 0-53) ; le délai moyen entre le premier recours et le diagnostic était de 48 jours (médiane 25 ; IQR 6-67). En analyse multivariée, le risque de diagnostic tardif (délai entre les premiers symptômes et le diagnostic, 60 jours) était réduit chez les patients avec couverture sociale (OR 0,24 ; P = 0,014) et antécédents de TB (OR 0,28 ; P = 0,049). Une fièvre initiale (OR 0,42 ; P = 0,03) et le suivi par un médecin traitant (OR 0,22 ; P = 0,004) réduisaient le recours tardif (délai entre les premières symptômes et le premier recours, 14 jours). Une consultation hospitalière initiale (OR 0,15 ; P <0,001) réduisait le délai médical (délai entre le premier recours et le diagnostic (14 jours), tandis que l'antibiothérapie empirique l'augmentait (OR 4,4 ; P = 0,001). Les délais diagnostiques de la TB en France sont élevés. Des progrès peuvent être obtenus en facilitant l'accès aux soins, le recours hospitalier et en limitant les antibiothérapies empiriques. (Traduction effectuée par la Cellule de valorisation éditoriale - CeVE- de l'InVS).

Auteur : Tattevin P, Che D, Fraisse P, Gatey C, Guichard C, Antoine D, Paty MC, Bouvet E
The international journal of tuberculosis and lung disease, 2012, vol. 16, n°. 4, p. 510-5