Investigation de cas groupés de légionellose dans les Alpes-Maritimes, mai et juin 2007

Publié le 1 Avril 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

En mai 2007, 8 cas de légionellose étaient déclarés à la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass) des Alpes-Maritimes. Une recherche active de cas fut entreprise auprès des professionnels de santé du département, des autres Ddass et du réseau européen Ewgli. L'enquête environnementale abordait toutes les pistes de contaminations, et particulièrement les tours aéroréfrigérantes (TAR). Les souches cliniques et environnementales de légionelles isolées furent typées au CNR. Dix-neuf cas de légionellose à Legionella pneumophila sérogroupe 1 furent enregistrés. La date de début des signes s'étendait du 15 mai au 15 juin 2007. L'âge moyen des cas était de 51 ans. Seule la fréquentation d'une zone géographique située à l'ouest de Nice fut retrouvée comme facteur commun à l'ensemble des cas. Deux des 3 souches cliniques isolées étaient identiques. L'enquête environnementale, menée par la Direction régionale de l'industrie de la recherche et de l'environnement (Drire), auprès de 60 exploitants de TAR, a identifié deux dépassements du seuil d'action (105 UFC/l) et deux dépassements du seuil d'alerte (103 UFC/l). Aucune des souches environnementales isolées n'était identique aux souches cliniques. Même si depuis 2005, l'incidence de la légionellose est élevée dans les Alpes-Maritimes, cet épisode est le plus important jamais décrit dans le département. L'hypothèse d'une contamination par les TAR n'a pu être confirmée biologiquement, mais divers éléments épidémiologiques permettent de maintenir l'hypothèse d'une contamination par une ou plusieurs TAR pour une partie des cas (concentration dans le temps, zone géographique limitée et absence d'autre facteur de risque retrouvé). Une évolution de la législation autour du risque légionelles pour les TAR est recommandée : recherche systématique de Legionella pneumophila ; pour tout dépassement du seuil d'alerte, transmission des résultats sans délai à la Drire et conservation des souches par les laboratoires. (R.A.)

Auteur : Peloux Petiot F, Franke F
Année de publication : 2008
Pages : 16 p.