La grippe A (H1N1) 2009 à Mayotte : mise en place d'une surveillance épidémiologique face à la menace de pandémie

Publié le 1 Mai 2011
Mis à jour le 10 septembre 2019

Face à la menace du virus de grippe A (H1N1) 2009, une surveillance de la grippe devait rapidement être mise en place à Mayotte pour détecter l'introduction du virus et suivre sa circulation et son impact sur la santé de la population mahoraise. La surveillance a reposé sur différentes sources d'information, dont un réseau de médecins sentinelles, le suivi de l'activité du service des urgences de l'hôpital, une surveillance virologique et le suivi des cas graves. La surveillance a permis de décrire une période épidémique de grippe de huit à neuf semaines, avec un pic en semaines 37 à 40 suivi d'une décroissance rapide. La mise en place d'un système de surveillance multisources à Mayotte pour la grippe a contribué au renforcement global de la surveillance des maladies infectieuses sur l'île. (R.A.)

Auteur : Lernout T, Durquety E, Chollet P, Helleisen H, Javaudin G, Lajoinie G, Filleul L
Bulletin de la Société de pathologie exotique, 2011, vol. 104, n°. 2, p. 114-8