Activité grippale faible à modérée en Europe et détection de nouveaux variants A (H1N2) et B durant l'hiver 2001-2002

Publié le 1 Novembre 2002
Mis à jour le 5 juillet 2019

La grippe est un problème majeur de santé publique dans les pays industrialisés. En Europe, au cours de la saison 2001-2002, l'activité de la grippe était faible à modérée. Par rapport aux données historiques, la grippe était faible dans six pays, moyenne dans onze et forte dans un pays (l'Espagne). La souche virale A (H3N2) a circulé de façon prédominante en Europe. Deux nouvelles souches ont été isolées durant la saison 2001-2002 : le sous-type A (H1N2) (principalement détecté au Royaume Uni, en Irlande, mais aussi en Belgique, France, Allemagne, Pays Bas, Portugal, Suède, Suisse et Roumanie), et le sous-type B appartenant à la lignée B/Victoria/2/87 (principalement isolé en Allemagne, mais aussi sporadiquement en France, Italie, Pays Bas et Norvège). Hormis la détection du sous-type H1N2 en Angleterre et Irlande, et celle du sous-type B/Victoria/2/87 en Allemagne, ces deux souches n'ont pas largement circulé en Europe, et n'ont pas contribué à l'activité grippale. Un virus grippal de sous-type B/Victoria/2/87 sera inclus dans la prochaine composition vaccinale pour 2002-2003, puisque les composants de l'hémagglutinie et de la neuraminidase des virus H1N2 sont antigéniquement proches de ceux des souches vaccinales (H1N1 et H3N2). (R.A.)

Auteur : Paget WJ, Meerhoff TJ, Goddard NL
Eurosurveillance, 2002, vol. 7, n°. 11, p. 147-57