Surveillance de l'asthme chez des artisans et commerçants : utilisation d'un modèle prédictif de l'asthme France

Publié le 1 Septembre 2014
Mis à jour le 10 septembre 2019

Objectif : estimer la prévalence et le risque d'asthme selon les secteurs d'activité professionnelle parmi les artisans et les commerçants affiliés au régime social des indépendants (RSI). Méthode : le RSI a extrait des données comprenant l'ensemble de leurs assurés ayant eu au moins un remboursement d'un médicament antiasthmatique entre 2010 et 2012. Cette extraction contenait également le secteur d'activité en cours des assurés, codé selon la nomenclature française des activités. En appliquant sur ces données un modèle prédictif validé pour repérer les sujets asthmatiques, nous avons estimé : la prévalence d'asthme actuel chez les artisans/commerçants du RSI par secteur d'activité ; le risque d'asthme (odds ratios [OR] et intervalle de confiance à 95 % [IC95 %]) dans chaque secteur comparé à l'ensemble des autres secteurs. Résultats : l'étude portait sur 967 391 artisans/commerçants (74 % d'hommes et 26 % de femmes). La prévalence globale d'asthme actuel estimée était de 5,9 %. Elle était de 5,6 % chez les hommes et de 7,0 % chez les femmes. Chez les hommes, des risques élevés ont été observés dans les secteurs : " industrie alimentaire " (OR = 1,70 [IC95 % 1,63 1,78]), " récupération " (OR = 1,44 [IC95 % 1,23 1,70]), " santé et action sociale " (OR = 1,34 [IC95 % 1,16 1,54]) et " transports terrestres " (OR = 1,08 [IC95 % 1,03 1,13]). Chez les femmes, des risques élevés ont été observés dans les secteurs " éducation " (OR = 1,27 [IC95 % 1,08 1,50]), " fabrication de matériels médicaux " (OR = 1,25 [IC95 % 0,99 1,58]), " transports terrestres " (OR = 1,11 [IC95 % 0,98 1,25]) et " hôtel/restaurants " (OR = 1,10 [IC95 % 1,05 1,15]). Discussion : la prévalence d'asthme estimée chez les artisans/commerçants du RSI est proche de celle estimée en population générale française. Des risques importants d'asthme apparaissent dans des secteurs d'activité connus à risque mais également dans des secteurs où ce risque n'avait pas été identifié. (R.A.)

VIe Congrès International d'Épidémiologie, 10-12 septembre 2014

Auteur : Lauzeille D, Houot M, Kamali C, Moisan F, Iwatsubo Y
Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2014, vol. 62, p. S199