Les recours pour asthme dans les services des urgences d'Île-de-France, 2006-2007

Publié le 6 Janvier 2009
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - Les passages pour asthme dans les services d'urgences (SU) sont en grande partie évitables et les données des SU sont, en complément de celles sur les hospitalisations, utiles à la surveillance de l'asthme. L'étude avait pour objectif de décrire les passages pour asthme dans les SU d'Île-de-France. Méthodes - L'étude a porté sur les passages pour asthme chez des enfants de 2-14 ans et des jeunes adultes (15-44 ans) dans 20 SU d'Île-de-France ayant participé au réseau Oscour en 2006-2007. Résultats - Les passages pour asthme représentaient 3,5 % des passages d'enfants et près de 1 % des passages de jeunes adultes. Le quart des enfants et 17 % des adultes ont été hospitalisés. Chez l'adulte, deux pics majeurs de passages pour asthme étaient observés en juin-juillet 2006. Chez l'enfant, une recrudescence des passages pour asthme était notée lors de la rentrée scolaire de septembre. Discussion - Cette étude documente la survenue de phénomènes exceptionnels, rapidement résolutifs et coïncidant avec des orages en période de pollinisation. Chez l'enfant, l'épidémie d'exacerbations de l'asthme de septembre serait liée à la recrudescence des épisodes d'infections respiratoires lors de la reprise de la vie en collectivité. (R.A.)

Auteur : Baffert E, Allo JC, Beaujouan L, Soussan V
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 1, p. 5-8