Dix ans de surveillance du saturnisme de l'enfant en Ile-de-France

Publié le 17 Février 2004
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le saturnisme infantile a été redécouvert en France il y a maintenant près de 20 ans, la source d'intoxication s'avérant être la peinture au plomb, encore présente dans l'habitat ancien parisien. Au cours des années suivantes, un dépistage s'est organisé dans plusieurs arrondissements parisiens et dans quelques communes de la petite couronne. Sur la base de ces travaux, un Système de surveillance du saturnisme infantile en Ile-de-France (SSSIILF) a été créé en mai 1992, avec le projet d'associer tous les partenaires impliqués dans les activités de dépistage et /ou la prise en charge des enfants intoxiqués, afin de collecter et analyser les résultats de toutes les mesures de la plombémie effectuées chez des enfants dans la région. Les données de 10 ans de surveillance du saturnisme infantile en Ile-de-France ont été synthétisées par le comité de pilotage du SSSIILF, avec l'aide de l'InVS. Elles concernent 24 526 enfants ayant fait l'objet au total de 45 876 tests de dépistage ou de suivi. Cet article présente et commente les résultats du système de surveillance.

Auteur : Bretin P, Cuesta J, Delour M, Faibis I, Garnier R, Ginot L, Giry P, Jesop S, Lecoffre C, Prince C, Squinazi F
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2004, n°. 8, p. 30-2