Déterminants du retour à une plombémie inférieure au seuil d'intoxication en Ile-de-France (1992-2006)

Publié le 1 Juin 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

Position du problème. Compte tenu des conséquences sanitaires graves d'une intoxication par le plomb (plombémie [Pb] supérieure ou égale à 100 mg/L), les objectifs de cette étude étaient d'estimer les délais et d'identifier les facteurs associés au retour à une Pb inférieure à 100 mg/L,selon la sévérité de l'intoxication. Méthodes. Le système de surveillance du saturnisme infantile en Ile-de-France (SSSIILF) enregistre systématiquement les Pb de primode dépistage et de suivi des enfants de la région depuis 1992. Chez les enfants âgés de moins de sept ans lors du dépistage de l'intoxication, les courbes de durée de suivi sans retour au seuil de 100 mg/L et les risques relatifs (RR) de retour à une Pb inférieure à 100 mg/L ont été estimés (courbes de Kaplan-Meier et modèle de Cox), après catégorisation selon le niveau de l'intoxication (Groupe 4 : Pb 450 mg/L ; Groupe 3 : 250 mg/L <= Pb < 450 mg/L ; Groupe 2 : 100 mg/L <= Pb < 250 mg/L ; Groupe 1 : Pb < 100 mg/L et présence de facteurs de risque d'intoxication).(R.A.)

Auteur : Guerin O, Carre N, Garnier R
Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2011, p. 181-7