Déclenchement d'un dépistage systématique du saturnisme infantile autour des sites industriels

Publié le 1 Avril 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Position du problème : L'exposition des enfants au plomb, même à faibles doses, peut provoquer des troubles neuro-comportementaux et intellectuels. La conférence de consensus sur l'intoxication au plomb de l'enfant de 1 à 6 ans et de la femme enceinte, tenue en France en 2003, a estimé que l'exposition industrielle était une des priorités de mise en oeuvre du dépistage de l'intoxication au plomb. Il importe donc définir des critères de sélection des sites autour desquels un dépistage systématique est à engager car la mesure de la plombémie nécessite un prélèvement sanguin, geste invasif. Méthodes : Nous proposons de modéliser la plombémie des enfants de 1 à 6 ans, à partir de mesurages environnementaux, de paramètres humains d'exposition et d'une relation dose d'expositionplombémie. Les critères décisionnels proposés sont les plombémies, moyenne et défavorable, prédites par le modèle. Cette méthode est illustrée par le cas réel d'une fonderie. Résultats : Pour la fonderie étudiée, les expositions modélisées sont inférieures à 100 ug(Pb)/l(sang) et ne conduisent pas à recommander un dépistage systématique du saturnisme infantile. Conclusion : L'estimation indirecte des expositions associée à une prédiction des plombémies est utile pour déterminer la pertinence du saturnisme infantile autour d'un site industriel. Des pistes d'améliorations de cet outil d'aide à la décision sont proposées.

Auteur : Glorennec P, Ledrans M, Fabres B
Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2006, vol. 54, n°. 2, p. 117-25