Niveau tensionnel moyen et prévalence de l'hypertension artérielle chez les adultes de 18 à 74 ans, ENNS 2006-2007. Numéro thématique. Surveillance de l'hypertension artérielle en France

Publié le 16 December 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectifs - Les objectifs de cette étude étaient de décrire les pressions artérielles systoliques (PAS) et diastoliques (PAD) moyennes et la prévalence de l'hypertension artérielle (HTA) dans la population adulte résidant en France, d'évaluer la connaissance, le traitement et le contrôle de l'HTA et d'étudier les relations entre l'HTA et le niveau d'éducation. Méthodes - L'Étude nationale nutrition santé (ENNS) est une étude transversale conduite en France métropolitaine en 2006-2007. La pression artérielle a été mesurée sur un échantillon national de la population adulte âgée de 18 à 74 ans vivant en ménage ordinaire. L'HTA a été définie par une PAS supérieure ou égale à 140 mm Hg, ou une PAD supérieure ou égale à 90 mm Hg ou la prise d'un médicament à action antihypertensive. Les analyses ont été pondérées et redressées. Résultats - La PAS moyenne était égale à 123,6 mm Hg [IC 95 % : 122,6-124,6] et la PAD moyenne à 77,8 mm Hg [IC 95 % : 77,0-78,5]. La prévalence de l'HTA était de 31,0 %. Elle augmentait avec l'âge et était plus élevée chez les hommes (34,1 %) que chez les femmes (27,8 %). La moitié des adultes hypertendus (52,2 %) étaient au courant de leur HTA. Parmi les hypertendus connus, 82,0 % étaient traités par médicaments à action antihypertensive et parmi les hypertendus traités, la moitié étaient contrôlés (50,9 %). En analyse bivariée, la prévalence de l'HTA était inversement liée au niveau du dernier diplôme obtenu. Après ajustement sur l'âge, l'indice de masse corporelle, la consommation d'alcool et de tabac, on ne mettait plus en évidence d'association entre HTA et niveau de diplôme chez les hommes. En revanche, cette association subsistait chez les femmes. Limites - Trois mesures de la pression artérielle ont été effectuées au cours d'une seule visite. Conclusion - Malgré une augmentation des prescriptions d'antihypertenseurs, l'HTA reste insuffisamment détectée, traitée et contrôlée en France.(R.A.)

Auteur : Godet Thobie H, Vernay M, Noukpoape A, Salanave B, Malon A, Castetbon K, de Peretti C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 49-50, p. 478-82