Surveillance de l'infection par le virus du Nil occidental au Québec, 2003-2006.

Publié le 24 Octobre 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le virus du Nil occidental a fait son entrée en Amérique du Nord en 1999 et s'est rapidement propagé à l'intérieur du continent. En 2002, les premiers cas d'infection chez les oiseaux et les humains ont été rapportés au Québec et un plan d'intervention gouvernemental a été mis en place dès 2003. Ce plan a pour but la prévention des infections dans la population et vise à surveiller l'évolution de la situation épidémiologique sur le terrain. Différents indicateurs de l'infection sont utilisés : le nombre de cas humains, le nombre de corvidés retrouvés morts par les citoyens, et le nombre de moustiques infectés. En 2003, l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a été mandaté pour le développement d'un système d'information ayant pour but de présenter en temps quasi réel, les statistiques et les données du plan d'intervention gouvernemental. Le système d'information élaboré, comprend un outil d'aide à la localisation géographique, un site extranet utilisé pour la saisie, et le transfert électronique des données, ainsi que la présentation statistique des données. L'évaluation de ce système d'information, à la fin de la première année de fonctionnement, a révélé que les utilisateurs appréciaient fortement le système. La mise à jour des données en temps quasi réel et la facilité d'utilisation sont les principaux avantages d'un tel système. Le principe de fonctionnement de ce système peut être facilement adapté à d'autres problèmes de santé de nature infectieuse et zoonotique, de même qu'à plusieurs problèmes de santé en émergence. (R.A.)

Auteur : Lebel G, Gosselin P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 40-41, p. 314-7