Émergences de dengue et de chikungunya en France métropolitaine, 2010-2018

Publié le 9 Juillet 2019
Mis à jour le 11 juillet 2019

L'Aedes albopictus, vecteur des virus de la dengue et du chikungunya, expose au risque de transmission autochtone de ces arbovirus en France métropolitaine. Depuis son implantation, une surveillance épidémiologique et entomologique a pour objectif de prévenir l'apparition de foyers de cas autochtones ou d'en limiter l'extension. Neuf épisodes de transmission autochtone de dengue et trois de chikungunya ont été recensés entre 2010 et 2018 en France métropolitaine, tous en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Occitanie, dans des départements anciennement colonisés par le vecteur, de juillet à octobre où la densité vectorielle était la plus importante. Les zones de circulation virale étaient limitées. Les épisodes de chikungunya ont entraîné plus de cas autochtones que ceux de dengue (31 versus 23). De très nombreux cas ont été identifiés par des enquêtes en porte-à-porte mises en place dans les zones de circulation identifiées. Seul un épisode a concerné deux zones de circulation distinctes. Les sérotypes 1 et 2 de la dengue étaient à l'origine des transmissions autochtones. Les virus à l'origine des cas autochtones de chikungunya étaient du lignage East Central South Africa. La grande majorité des émergences se sont produites en habitat individuel pavillonnaire situé dans du tissu urbain discontinu. Les traitements adulticides, la plupart du temps répétés, ont montré leur efficacité. La survenue de ces émergences était due, pour huit épisodes, à un défaut d'identification du cas primaire importé et, pour quatre épisodes, à une absence ou à une insuffisance des actions de lutte anti-vectorielle (LAV) autour du cas primaire importé. Si le dispositif de surveillance épidémiologique et les investigations menées autour des cas autochtones ont montré leur fficacité, l'expérience acquise et les causes d'émergences identifiées font ressortir des besoins d'évolution de la surveillance épidémiologique, de renforcement de la sensibilisation et de la formation des professionnels de santé.

Auteur : Franke Florian, Giron Sandra, Cochet Amandine, Jeannin Charles, Leparc-Goffart Isabelle, de Valk Henriette, Grard Gilda, Galla Mathilde, Jourdain Frédéric, Chaud Pascal, L'Ambert Grégory, Ferré Jean-Baptiste, de Lamballerie Xavier, Paty Marie-Claire
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2019, n°. 19-20, p. 374-382