A large rubella outbreak, Romania - 2003

Publié le 1 Janvier 2004
Mis à jour le 5 juillet 2019

Entre 2002 et 2003, une épidémie importante de rubéole s'est déclarée en Roumanie avec plus de 115 000 cas notifiés dans le pays, et une incidence de 531 cas pour 100 000 habitants. L'incidence la plus élevée concernait les enfants d'âge scolaire. Les cohortes d'adolescentes vaccinées en 1998 et en 2002 (lorsqu'un vaccin anti-rubéoleux était disponible) présentaient des incidences significativement plus basses (p<0,001) que celles de garçons du même âge non vaccinés. En 2003, sur les 150 cas suspects de syndrome de rubéole congénitale (SRC), sept (4,6%) ont été confirmés par la présence d'anticorps IgM anti-rubéole. En l'absence de vaccin pour lutter contre l'épidémie, un plan de réponse à l'alerte a été mis en place pour améliorer la détection des cas et limiter la transmission du virus de la rubéole. Les activités suivantes ont été mises en oeuvre : surveillance des femmes enceintes avec une suspicion de rubéole ou des antécédents d'exposition au virus de la rubéole et suivi des issues de grossesses, renforcement de la surveillance des SRC ainsi que des recommandations existantes relatives au contrôle de l'infection pour prévenir la transmission de la maladie dans les établissements de soins, et mise en place d'une campagne grand public. Le vaccin combiné Rougeole-Oreillons-Rubéole sera introduit en mai 2004 en Roumanie pour la vaccination en routine des enfants de 12 à 15 mois, tandis que la vaccination des jeunes filles de 13-14 ans avec un vaccin monovalent contre la rubéole sera maintenue. (R.A.)

Auteur : Rafila A, Marin M, Pistol A, Nicolaiciuc D, Lupulescu E, Uzicanin A, Reef S
Eurosurveillance. European communicable disease quarterly, 2004, vol. 9, n°. 2, p. 7-9