An outbreak of mumps in Sweden, February-April 2004

Publié le 1 Septembre 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

Entre le 24 février et le 26 avril 2004, quarante deux cas suspects d'oreillons ont été déclarés en Suède dans la région de Västra Götaland. Une étude descriptive de cas a été réalisée. Une enquête a été menée par téléphone et l'efficacité vaccinale a été calculée en utilisant la méthode administrative. Soixante quatorze pour cent (31/42) des cas suspects ont pu être interrogés par téléphone. Huit des 42 prélèvements analysés par test ELISA étaient positifs ou indeterminés pour les IgM des oreillons. Le génome du virus des oreillons a été identifié dans les échantillons de salive de 21 cas sur 42 (50%). Un séquençage génomique réalisé sur onze échantillons a confirmé la présence du virus des oreillons. Les cas provenaient principalement de deux petites villes. Huit des 19 cas ayant développé une tuméfaction bilatérale étaient liés à une de ces villes. L'âge médian des cas interrogés était de 43 ans (de 5 à 88). Six cas ont été hospitalisés, dont cinq avaient plus de 30 ans. L'incidence était la plus élevée dans le groupe d'âge de 35 à 44 ans. L'efficacité vaccinale a été estimée à 65% pour une dose et 91% pour deux doses. Cette étude descriptive montre l'augmentation de l'âge des cas d'oreillons avec une couverture vaccinale accrue. L'efficacité vaccinale était particulièrement élevée pour la vaccination en deux doses. L'administration d'une seconde dose est importante, compte-tenu des nombreux échecs, décrits dans la littérature, des immunisations primaires contre les oreillons. Il est essentiel de prendre des mesures plus radicales afin d'éviter une accumulation de personnes plus âgées susceptibles présentant un risque accru de complications. (R.A.)

Auteur : Sartorius B, Penttinen P, Nilsson J, Johansen K, Jonsson K, Arneborn M, Lofdahl M, Giesecke J
Eurosurveillance. European communicable disease quarterly, 2005, vol. 10, n°. 7-9, p. 191-3