Découvertes de séropositivité VIH et sida France, 2003-2011

Publié le 16 Juillet 2013
Mis à jour le 9 septembre 2019

Cet article présente la situation de l'infection VIH et du sida en France en 2011, à partir de la notification obligatoire du VIH et du sida et de la surveillance virologique. Environ 6 100 personnes [IC95% 5 716-6 460] ont découvert leur séropositivité VIH en 2011, dont 39% d'hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), 40% d'hétérosexuels nés à l'étranger, 18% d'hétérosexuels nés en France et 1% d'usagers de drogues. Depuis 2003, on constate une augmentation des découvertes chez les HSH et chez les personnes âgées de 50 ans et plus, et une diminution chez les hétérosexuels étrangers. Parmi les découvertes de séropositivité VIH en 2011, 29% sont tardives et 35% précoces. Les diagnostics tardifs concernent principalement les personnes de 50 ans et plus et les hommes hétérosexuels. En 2011, 1 400 [IC95% 1 279-1 517] cas de sida ont été diagnostiqués, la plupart n'ayant pas bénéficié auparavant d'un traitement antirétroviral. Les disparités régionales observées depuis 2003 persistent en 2011 : rapporté à la population, le nombre de découvertes de séropositivité est plus élevé dans les départements français d'Amérique et en Île-de-France. (R.A.)

Auteur : Cazein F, Pinget R, Lot F, Pillonel J, Le Strat Y, Sommen C, Brunet S, Thierry D, Brand D, Leclerc M, Benyelles L, Da Costa C, Barin F, Semaille C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 28-29, p. 333-40