Compte-rendu de la situation à Amsterdam : augmentation des maladies sexuellement transmissibles et des comportements sexuels à risque chez les hommes homosexuels, liée à la mise sur le marché de nouveaux traitements anti-VIH

Publié le 1 Février 2002
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'inquiétude provoquée par l'augmentation des maladies sexuellement transmissibles (MST) a fait l'objet de deux études réalisées par le département de recherche sur le sida du Municipal health service (Centre de soin municipal) d'Amsterdam. Les résultats indiquent que l'introduction de traitements antirétroviraux fortement actifs (Highly Active Antiretroviral Therapies ou HAART) ont pu avoir une influence sur l'augmentation des MST et des comportements sexuels à risque.

Auteur : Stolte G, Dukers NH, de Wit JB, Fennema H, Coutinho RA
Eurosurveillance, 2002, vol. 7, n°. 2, p. 19-22