Mise en place d'une mission régionale pour coordonner la prise en charge d'une épidémie de colonisation digestive à entérocoques résistants aux glycopeptides (ERG) en région Lorraine, France.

Publié le 4 Novembre 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Contexte - Une épidémie de colonisation à entérocoques résistants aux glycopeptides (ERG) a débuté au Centre hospitalier universitaire de Nancy fin 2004. Malgré la mise en place de mesures adaptées, elle a diffusé à d'autres établissements de la région Lorraine au début de l'année 2007. Une mission spécifique a été diligentée par l'Agence régionale d'hospitalisation afin de contrôler l'épidémie au niveau régional. Phases d'action - En quatre mois, deux phases successives se sont enchaînées au cours desquelles la mission a tout d'abord visité les établissements concernés et réalisé un état des lieux. Elle a ensuite accompagné les établissements au quotidien, diffusé une liste des établissements concernés par l'ERG afin d'optimiser la politique de dépistage et d'isolement probabiliste entourant les transferts (sans bloquer l'ensemble du système sanitaire lorrain), et élaboré un document de synthèse des procédures de prise en charge d'une épidémie à ERG. Ce phénomène épidémique, qui a concerné plus de 900 patients, a progressé jusqu'au premier trimestre 2008, avant qu'une baisse franche du nombre de nouveaux cas soit observée. Conclusion - L'application des recommandations nationales, adaptées, complétées et harmonisées en fonction des spécificités locales, semble avoir permis le contrôle d'une épidémie à ERG déjà bien installée dans une région française. (R.A.)

Auteur : Henard S, Betala JF, Jouzeau N, Lapique B, Raclot I, Barthelemy C, Rabaud C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 41-42, p. 397-400