Perception du risque nosocomial dans la population française, 2005-2006. Numéro thématique. Surveillance et perception des infections nosocomiales en France

Publié le 3 Avril 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - Depuis 15 ans en France, la lutte contre les infections nosocomiales (IN) a été promue activement par les pouvoirs publics. La loi du 4 mars 2002 a renforcé les droits des patients et concrétisé la volonté de transparence vis-à-vis des usagers du système de santé. Méthodes - L'Inpes s'est associé à l'InVS début 2006 afin d'évaluer par enquête téléphonique la perception du grand public vis-à-vis du risque nosocomial. Résultats - Parmi les maladies les plus craintes, les IN se situaient au 7e rang (3,63 % des réponses) ; 46 % des personnes interrogées estimaient que le risque de contracter une IN était en augmentation depuis 10 ans. Discussion - La perception d'un risque nosocomial croissant par le grand public est en contradiction avec les résultats des données de surveillance. Le mode de construction de cette perception doit être étudié pour mieux adapter les messages destinés aux usagers du système de santé. (R.A.)

Auteur : Poujol I, Jestin C, Gautier A, Jauffret Roustide M, Coignard B
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 12-13, p. 101-2