Contaminations professionnelles par le VIH, le VHC et le VHB chez le personnel de santé en France. Données au 31 décembre 2005

Publié le 1 Janvier 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

La surveillance des contaminations professionnelles chez le personnel de santé en France existe pour le VIH depuis 1991, pour le VHC depuis 1997 et pour le VHB depuis 2005, et a pour but de participer à l'identification et à la prévention des accidents exposant au sang (AES) à haut risque de transmission virale. Cette surveillance repose essentiellement sur les médecins du travail des établissements de soins, publics et privés, mais elle implique aussi tout médecin susceptible de prendre en charge un personnel de santé pour une infection virale. Les données sont recueillies sur la base de questionnaires non nominatifs disponibles sur le site de l'InVS (www.invs.sante.fr/display/?doc=surveillance/questionnaires.htm). Le nombre de séroconversions VIH déclarées au 31 décembre 2005 depuis le début de l'épidémie s'élève à 14. La dernière séroconversion est survenue en 2004 chez un pompier/secouriste, dans les suites d'une projection massive de sang sur le visage et dans les yeux, lors de la prise en charge d'une personne VIH+. Concernant le VHC, au 31 décembre 2005, ont été recensés 55 cas cumulés de séroconversion professionnelle, suite à 54 piqûres/coupures et 1 contact sanguin sur peau lésée. Depuis 1997, le nombre annuel de séroconversions VHC est compris entre 2 et 5. Aucune séroconversion professionnelle VHB n'a encore été déclarée. En termes de matériel utilisé, la surveillance met en évidence une majorité de séroconversions survenues après piqûre avec une aiguille intra-veineuse. Mais les aiguilles à suture et les aiguilles sous-cutanées sont à l'origine de 8 séroconversions VHC depuis la mise en place de la surveillance. C'est pourquoi, quel que soit le geste pratiqué, l'application des précautions standards et une démarche systématique en cas d'AES sont essentielles. (R.A.)

Auteur : Lot F, Abiteboul D
Année de publication : 2006
Pages : 20 p.